Voyager plus écolo !

 

A l’heure où la prise de conscience de notre impact sur l’environnement devient clairement indispensable, j’ai voulu écrire un article qui pourrait aider les voyageurs soucieux de mieux respecter le monde qui les entourent. Car si l’on aime voyager c’est probablement aussi qu’on l’aime cette planète Terre, du moins j’ose espérer que les deux vont de paire 🙂
Alors bien sûr nous ne sommes pas des modèles de perfection, loin de là. Mais nous essayons, à notre échelle, de limiter notre impact sur l’environnement même en voyage. Nous voulions donc donner quelques astuces à ceux qui se demandent comment agir sur leurs gestes au quotidien, afin de préserver au mieux notre monde et que les générations futures puissent, elles aussi, continuer à profiter des merveilles qu’il peut nous offrir 🙂

Tout d’abord, si vous êtes arrivés sur ce site, c’est que vous utilisez internet régulièrement. Alors un petit geste simple: changer de moteur de recherche. Switchez Google pour ECOSIA. Ce moteur de recherche écolo reverse 80 % de ses bénéfices selon un programme de reforestation présent partout dans le monde.

ecosia.jpg

 

1. Alimentation:

  • Tout d’abord: STOP au plastique! (Attention personne n’est parfait et réduire son utilisation est déjà un grand pas!) Vous ne pouvez pas ignorer la quantité de plastique qui se retrouve dans les mers et océans et son effet désastreux pour l’environnement. Au supermarché, cela est-il vraiment utile de mettre les fruits et légumes dans un sac plastique? Des sacs réutilisables en tissus ou filet existent 🙂 Et si vous avez la fibre créatrice, rien ne vous empêche de les fabriquer vous même.

plastique mer

  • Puisque que nous parlons plastique, parlons des bouteilles d’eau. En effet, un autre petit geste que nous pouvons faire au quotidien est d’utiliser des gourdes réutilisables et de les recharger dans les points d’eau potables (très courant sur les routes en Australie). Idem pour les gros bidons de stock d’eau. Il existe des bidons de 10 ou 20 litres qui vous permettent d’avoir toujours un stock avec vous dans votre van. Autre alternative à la gourde, le camel bag. 2 litres sur le dos, pratique à souhait ! Ainsi moins de plastique dans la nature!
  • Pour les aliments, préférez les légumes et les fruits, et essayer de réduire votre consommation de viande (de plus si vous n’avez pas de frigo dans votre van ou 4×4 il est d’autant plus compliqué de la conserver!)

fruits legumes images

  • Acheter en vrac le plus possible. En effet, cela évite encore une fois beaucoup de plastiques. Vous possédez vos propres contenants en verre et rechargez comme bon vous semble.
  • Enfin: manger local! Le voyage sert aussi à découvrir les habitudes alimentaires d’un autre pays, alors faites vivre les producteurs de la région où vous vous trouvez 🙂
  • (Enfin numéro 2: si vos finances vous le permettent, mangez bio! On ne va pas se mentir, manger bio à un coût, et cela n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Et oui, bien manger de nos jours, n’est pas accessible à tout le monde…)

Si vous souhaitez soutenir une association créée par 2 surfeurs qui a pour but de nettoyer les mers et océans des déchets plastiques et qui les convertit en bracelets, rendez-vous sur le site de 40cean. Les bracelets sont à 20dollars, et vous pouvez soutenir la cause que vous souhaitez (requins, ours polaires, tortues…)

brascelet.jpg

2. Hygiène de la maison (ou du van :P)

  • Nettoyer au vinaigre blanc: pour nettoyer, pas besoin de mille produits qui vous promettent brillance et odeur fraîche! Du vinaigre blanc et un peu d’huile de coude et toutes les tâches disparaîtront 😀
  • Quoi de mieux quand on peut faire des économies et un geste écolo? En effet vous pouvez remplacer le sopalin par des essuies-tout lavables.

essuie tout.jpg

  • Fabriquer sa lessive maison: on connaît tous le prix élevé de la lessive industrielle et son effet pas toujours bénéfique pour l’environnement. Alors que vous pouvez très facilement fabriquer votre propre lessive en peu de temps. Pour cela il vous faut juste du savon de Marseille râpé (50g), un peu de bicarbonate de soude (3 cuillères à soupe), du vinaigre blanc (1cuillère à soupe), de l’eau et une huile essentielle de votre choix (pour nous c’est la lavande).
    Préparation = faites chauffer 1L d’eau puis ajoutez les copeaux de savon de marseille. Une fois bien dilués ajoutez le bicarbonate de soude puis le vinaigre blanc. Laissez refroidir la préparation 24h. Enfin ajoutez 500ml d’eau froide au mélange et quelques gouttes d’huiles essentielles. Et voilà, rien de plus simple!
  • Le liquide vaisselle: vous pouvez acheter en magasin bio ou de vrac un liquide vaisselle dans un contenant que vous rechargez ou le fabriquer vous même également.

3. Beauté et hygiène corporelle

  • Pour l’hygiène du corps: on passe du gel douche industriel plein de plastique et de perturbateurs endocriniens au savon de Marseille! Tout aussi efficace et respectueux de l’environnement et sans produire de déchet! Le top 🙂

savon.jpg

 

  • Déodorant: finit les aérosols, il est très facile de se fabriquer un déodorant maison et efficace! C’est rapide et tout bénéf’ ! Pour cela il vous faut de l’huile de coco, du bicarbonate de soude, de la fécule de pomme de terre ou de maïs, une huile essentielle de votre choix.
    Préparation = Mélangez 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco, 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude,40 g. de fécule [ 1/4 cup ] et quelques gouttes d’huiles essentielles (pour nous c’est ylang-ylang)
  • Dentifrice: idem par ici, voici une recette de dentifrice maison. Munissez vous d’huile de coco, savon de Marseille râpé, bicarbonate de soude, huile essentielle de menthe poivrée.
    Préparation = Diluez les copeaux de savon dans un fond d’eau. Dans un contenant en verre, mettez 2 cuillères d’huile de coco pour 1 cuillère de bicarbonate de soude, avec les copeaux de savon de Marseille (pas trop!), et vous mélangez bien le tout pour que ça mousse. Ajoutez 4-5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et le tour est joué!
  • Pour aller avec ce dentifrice, on bannit les brosses à dents en plastique et on change pour une en bambou!

brosse a dent.jpg

 

  • Démaquillant: finit les démaquillants industriels qui piquent les yeux. Vous avez simplement besoin d’une huile végétale (huile de jojoba idéale car non comédogène), qui démaquille aussi bien le visage que les yeux! Rincez à l’eau claire. Pour ma part j’utilise de l’huile végétale de rosier muscat.
  • En association avec ce démaquillant, on dit au revoir au cotons et bonjour aux cotons démaquillants lavables! Un petit investissement au début pour une longue durée! Personnellement j’ai les miens depuis plus d’un an (4 seulement). Pour les nettoyer vous pouvez les passer en machine, mais je vous recommande de les nettoyer à la main au savon de Marseille et de frotter avec une vieille brosse à dent, vous réussirez mieux à enlever le noir du maquillage 😉

cotons.jpg

  • Cotons-tiges: le Royaume-Uni a récemment banni les cotons-tiges de la vente, alors suivons leur exemple! Pour cela vous pourrez trouver dans tous les magasins bio bien fourni des « curettes » en bambou. Dans les 7-8 euros, mais d’une longévité sans égal 🙂 Plus d’un an avec la même pour nous et toujours en bon état!

oriculi

  • Crème hydratante: pour une crème 100% naturelle, rien de plus simple! Il vous suffit de mélanger une noisette de gel d’aloé Vera avec 1 ou 2 gouttes de l’huile végétale de votre choix et de l’appliquer tous les matins.
  • Anti acné: parce que oui, le changement de climat, d’environnement peut être un véritable cauchemar pour votre peau, pas besoin de 150 crèmes, utilisez soit de l’huile essentielle de tea tree qui possède des propriétés désinfectantes (une goutte sur le bouton, 1 à 2 fois par jour), ou juste avec une rondelle de citron que vous appliquez 1 à 2 fois par jour sur les boutons (attention le citron est photosensibilisant pensez donc à bien rincer avant de vous exposer au soleil ;))
  • Il est même possible de s’épiler de façon écolo en voyage! Pour cela vous aurez juste besoin de miel et de jus de citron.
    Préparation de la cire: mélangez une grosse cuillère de miel à 1/2 jus de citron. Faites chauffer à feu doux. Le mélange doit caraméliser, laisser refroidir, puis prenez de petites noisettes, étalez sur la peau et tirer d’un coup sec!

Voilà, j’espère que ces petites astuces vous seront utiles dans votre vie de tous les jours, que vous soyez en voyage ou non! Il est temps de réagir, et c’est à la portée de chacun 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :