Croatie

==> VIDEO ICI <==

Octobre 2017, deux semaines de road trip en Croatie, de Zadar à Dubrovnik en passant par les lacs de Plitvice. Des plages bordées d’eau cristalline, des randonnées dans les nombreux parcs naturels, des promenades dans les vieilles villes fortifiées, il y en a pour tous les goûts!

Comme souvent un bon plan Ryanair pour les billets d’avion, 44 euros l’aller-retour Paris-Zadar réservé quelques mois plus tôt. La location de la voiture (chez Avis) pour deux semaines nous revient à un peu plus de 100 euros (l’avantage de la louer et la rendre au même aéroport), la bonne affaire! Le mois d’octobre est une bonne option pour voyager en Croatie, car beaucoup moins envahie par les touristes que les mois d’été, tout en pouvant profiter d’un climat clémant. Comme nous atterrissons à Zadar, qui est au centre du pays, pour l’itinéraire nous avons choisi de descendre à Dubrovnik et de nous concentrer sur le Sud. En deux semaines, impossible de faire le sud et le nord tout en profitant.

ZADAR

Notre voyage commence donc dans la ville de Zadar. Moins visitée que Split ou Dubrovnik, Zadar possède une très jolie vieille ville, où cathédrale, églises et forum romain se côtoient. Le front de mer est lui aussi très agréable, vous pourrez vous détendre sur les Orgues marines en admirant le coucher de soleil. Une fois la nuit tombée, l’installation « Salut au soleil » situé à l’extrémité du front de mer, vous offrira un joli spectacle lumineux.

Pour l’hébergement je vous conseille la guest house Villa Maslina qui possède de très belles chambres (studettes) pour un prix raisonnable. La propriétaire est super sympa et nous a donné plein d’informations sur la ville. Le petit plus: le petit déjeuner est aussi copieux qu’un brunch pour seulement 5euros!

Après deux jours passés à Zadar, nous avions prévu de partir vers les lacs de Plitvice, mais la pluie annoncée nous fait changer de programme, nous partons donc directement vers Dubrovnik où le soleil est prévu au rendez-vous 🙂

DUBROVNIK

Comptez environ 4h de route pour rejoindre Dubrovnik en partant de Zadar. Sans oublier qu’il faut traverser la frontière Bosnienne sur quelques kilomètres. Cela se limite à un simple contrôle de passeport pour les ressortissants de l’UE.

La vieille ville de Dubrovnik est très jolie, entourée de ses célèbres remparts, ses ruelles pavées, et ses nombreuses églises et cathédrales. C’est également le lieu de tournage de nombreuses scènes de la série culte « Game of thrones ». De nombreux tours operators sont d’ailleurs là pour vous faire visiter la ville en vous montrant ces différents lieux…

Tous les guides vendent le tour des remparts comme LA chose à faire, personnellement j’ai trouvé ça sympa mais sans plus pour le prix ! (environ 17 euros). La vieille ville est toute aussi jolie vue de l’intérieur 🙂 Il y a un grand nombre de choses à voir dans un espace assez réduit. A noter que le nombre de touristes y est important, bien que nous n’étions pas en haute saison.

Vous trouverez à chaque coin de rue de nombreuses églises toutes plus jolies les unes que les autres. A vous de choisir celles dans lesquelles vous entrerez. Pour nous, coup de coeur pour l’église St Ignace de Loyola, qui se trouve en haut des fameux escaliers qui ont servi de décor pour la célèbre série GOT. Ne manquez pas non plus la cathédrale  de l’Assomption, qui se distingue par de jolis autels. L’entrée est gratuite, mais comptez 20 Kn (environ 3euros) pour accéder au trésor, constitué de reliques de St Blaise couvertes d’or et d’argent.

Vous trouverez également deux monastères. Le monastère dominicain (entrée 30kn), et le monastère franciscain (entrée 30kn). Ces deux monastères contiennent tous deux un musée, avec une collection de tableaux, de reliques et d’objets liturgiques.

Montez ensuite en haut du mont Srd, accessible soit par téléphérique (120kn), soit par une marche d’environ 45minutes. Une fois là-haut vous pourrez admirer la vue sur la cité de Dubrovnik et l’Adriatique. Vous pourrez également visiter une exposition sur Dubrovnik durant la guerre patriotique. Quelques chemins de randonnée sont accessibles en haut du mont. Redescendez vers la vieille ville au moment du coucher de soleil et admirez le spectacle 🙂

Où boire un verre? Nous avons testé le D’vino, un très bon bar à vin, le personnel est de très bon conseil!

Logement: nous sommes restés deux nuits dans une guest house, (la guest house Banana), les propriétaires sont d’une extrême gentillesse, mais la propreté n’était pas vraiment au RDV… Il y a un parking pour les voitures, détail non négligeable à Dubrovnik, mais attendez vous à une montée sportive…

OREBIC

Après deux jours passés à Dubrovnik, nous voilà partis en direction de la province d’Orebic. Après deux heures de route nous voilà arrivés dans notre guest house, les appartements Villa Anton. Gros coup de coeur pour ces propriétaires adorables, nous avions le choix de notre appartement car nous étions les seuls ! Nous voilà donc dans un appartement immense avec terrasse vue sur mer, le pied! Après ces quelques jours passés en ville, nous avions envie de retrouver la nature et avons décidé de randonner. Nous voilà partis pour gravir le mont Ilija (961m). Comptez environ 5 heures pour monter et descendre. Evitez donc comme nous de partir à 13h, et de devoir finir la randonnée avec le jour qui se couche… 🙂 La rando est tout de même bien sportive, peu de passages plats, ça grimpe, ça grimpe, mais la vue panoramique là-haut est juste magnifique!

De retour de notre randonnée, les propriétaires nous accueillent avec un gros sac de clémentines de leur jardin, adorables ! Le soir nous avions bien mérité un petit restaurant. Nous avons choisi le Karako, où nous avons testé des spécialités locales, dont un boeuf à la Dalmate que je vous recommande. Par contre, nous sommes un peu restés sur notre réserve pour les vins proposés.

KORCULA 

Au départ d’Orebic vous pourrez facilement vous rendre sur l’île de Korcula. En effet, le ferry relie les deux sites en 15 minutes environ pour seulement 16Kn. Il y a des ferry toutes les heures en haute saison. Une fois arrivés sur l’île, de nombreux taxis vous attendent pour vous amener jusqu’à la vieille ville, mais vous pouvez tout aussi bien vous y rendre à pied en longeant la côte, la balade est très agréable sous le soleil. Comme nous ne passions qu’une journée sur l’île, nous sommes restés dans la vieille ville, toute entourée de remparts, avec ses rues pavées de marbre et ses magnifiques monuments. Admirez la cathédrale St Marc et montez en haut du clocher pour profiter de la vue sur le mont Ilija (20kn). De petites plages de galets se situent tout autour de la ville, profitez en pour piquer une tête. Au coucher du soleil, montez au Massimo, un bar situé au sommet de la tour Zakerjan, auquel il vous faudra accéder par une échelle. Originalité garantie! Korcula restera un de nos coup de coeur croate 🙂

MLJET

Après deux jours passés dans la péninsule du Peljesac, nous voilà de nouveau sur la route en direction de l’île de Mljet. Départ de Prapratno pour prendre le ferry vers Sobra. Nous avions pris la voiture pour être libres de nos déplacements sur Mljet, car le parc national se trouve de l’autre côté de l’île, par rapport au lieu d’arrivée du ferry. (Ferry: 140kn soit 20euros pour la voiture, 45minutes de trajet, il y en a environ 4-5 par jour).

Après 30 bonnes minutes de trajet en partant de Sobra, pour rejoindre le parc national, nous voilà à l’entrée. Un parking surveillé vous permettra de laisser votre véhicule si vous en avez un. L’accès au parc coûte 70kn en basse saison, 100kn en haute saison. Vous pourrez vous promener autour des deux lacs salés, Malo Jezero (petit lac) et Veliko Jezero (Grand lac), reliés par un petit canal. L’îlot Sainte Marie est situé au milieu du petit lac, des bateaux vous y mènent à partir de Mali Most (pont à proximité du canal entre les deux lacs), et de Pristaniste. Sur cet îlot se trouve un monastère bénédictin que vous pourrez visiter, une fois les travaux de rénovation terminés…

Vous pouvez facilement passer une journée complète dans le parc, en vous attardant autour des lacs, déjeuner les pieds dans l’eau cristalline et trouver une petite crique pour une baignade.

Si vous restez plus d’une journée sur Mljet, les plages du côté de Saplunara sont à voir! Située à l’autre extrémité de l’île, ce petit village isolé est le point de départ de trois plages. Laissez votre voiture du côté du village est parcourez ces plages à pied, la troisième étant la plus grande.

Pour le logement: nous étions dans une Guest house, la villa Lucija, qui sans la réduction Booking était tout de même à 37euros la nuit, pour une chambre plus que basique.

Restaurant: le Calypso, situé dans le village de Polace, vous servira du poisson frais du jour et d’excellents vins, pour un prix certain, mais il faut bien se faire quelques petits plaisirs!

ILE DE VIS 

Au retour de Mljet, nous nous sommes dirigés vers Split pour une soirée et repartir vers l’île de Vis le lendemain. A savoir que Split n’est pas le meilleur endroit si vous avez comme nous une voiture… Il vous sera difficile de vous garer gratuitement dans le centre. Notre hôte du soir nous avait conseillé une rue un peu excentrée pour laisser notre véhicule gratuitement le temps de notre séjour sur l’île de Vis, mais je dois vous avouer que nous n’étions pas très rassurés de la laisser à cet endroit… Toujours est-il que nous n’avions pas vraiment le choix, et que nous l’avons retrouvé saine et sauve à notre retour! 😉

Pourquoi Vis? Nous avions vu dans les guides que près de cette île se trouve une « grotte bleue » magnifique…

Vis est l’île la plus éloignée de la côte, pour s’y rendre des ferry Jadrolinija (54kn, 2h15 de traversée, 2/j), ou des catamarans (55kn, 1h30) partent de Split. Une fois arrivé sur l’île, il y a des bus qui relient le port à la ville de Vis même ou Komiza (20kn). Nous avions choisi de dormir à Komiza, choix que nous n’avons pas du tout regretté, car nous sommes tombés dans une Guest house avec une chambre vue sur mer, où l’hôte mérite la palme d’or de la gentillesse 🙂 Elle nous a accueilli avec un petit apéritif qu’elle confectionne elle-même, et nous avons beaucoup discuté dans un anglais approximatif mais dans une ambiance très chaleureuse.

Au départ de Komiza vous trouverez quelques sentiers de randonnée, dont un qui vous permet de longer la côte et de profiter d’un joli coucher de soleil. N’oubliez pas votre lampe frontale si vous restez jusqu’à la tombée de la nuit! Il y a aussi quelques plages de galets où vous pourrez profiter du soleil, la plus grande étant celle au-dessous de l’hôtel Bisevo.

Pour vous rendre jusqu’à la fameuse grotte bleue ou Blue cave, il vous faudra passer par une agence de voyage, car vous ne pouvez pas vous y rendre par vos propres moyens. Vous trouverez ces agences dans la ville de Komisa ou en vous promenant sur le port. Attention, à la période où nous sommes partis, plusieurs agences ne proposaient plus cette excursion car trop peu rentable. A cette époque de l’année les vents sont parfois trop forts pour pouvoir accéder à la grotte. Il faut compter 150kn pour cette visite, qui comprend l’aller-retour jusqu’à la blue cave ainsi que son entrée. Le spectacle est vraiment magnifique, les rayons du soleil passants par un espace immergé, confèrent à l’intérieur de la grotte une couleur bleue splendide. Seul point négatif de cette excursion, bien qu’étant en basse saison, le nombre de touristes reste conséquent et les bateaux se suivent et peuvent se retrouver à plusieurs dans la grotte. Ce qui fait que vous ne restez que 5 petites minutes à l’intérieur… Autant dire qu’il faut être réactif pour prendre des photos!

Les alentours de l’île comportent de nombreux sites de plongée. Ne vous attendez pas à y retrouver des centaines de poissons multicolores, la spécialité se trouve plutôt dans les épaves.

Bonnes adresses: si vous souhaitez manger une spécialité de la mer en terrasse dans un joli décor rendez-vous au Bako. Si vous souhaitez une ambiance plutôt « bonne franquette » je vous conseille le Robinzon!

Parc national de la KRKA

Une fois de retour de Vis, nous revoilà à Split. N’étant pas de grands fana de la ville, nous ne nous y sommes pas attardés. Une petite balade de 2h dans le palais de Dioclétien. Appelé palais, il s’agit en réalité de vestiges romains, parcourus de ruelles semées de bars, de boutiques et de restaurants. Vous y trouverez également un musée, une cathédrale, un temple et des souterrains.

Nous reprenons la route direction le parc national de la Krka. Sur le chemin nous passons par la ville de Trogir. Située sur une minuscule île et entourée de remparts, elle est reliée à la terre ferme par de petits ponts. Profitez d’une balade dans les nombreuses rues pavées, ou d’un verre dans un des nombreux bars du front de mer.

En remontant vers Krka, nous faisons un dernier stop dans un centre dédié à la protection des rapaces. Le centre Sokolarski est situé à 7km de Sibenik. Le directeur du centre anime une représentation divertissante pour vous expliquer le mode de vie de ces oiseaux. Une activité qui sort de l’ordinaire, et un propriétaire passionné qui nous apprend beaucoup de choses. Entrée: 45kn.

Le parc national de la KRKA est sans doute un des plus beau parc du pays. La krka s’écoule sur 73km, dans le parc vous pourrez admirer ses splendides chutes d’eau. Ce pars comporte 5 entrées différentes qui sont toutes accessibles en voiture. Le prix d’entrée au parc dépend de la saison, comptez entre 60 et 150kn. De l’entrée de Lozovac, des bus peuvent vous emmener jusqu’aux cascades, mais cela se fait très bien à pied. La plus impressionnante cascade est Skradinski Buk qui vous apparaîtra après un circuit d’environ une heure par des passerelles qui relient les différents îlots. Vous pourrez même piquer une tête face à la cascade en haute saison. Ne manquez pas non plus les cascades de Roski Slap, qui sont également d’une grande beauté. Des bateaux s’y rendent depuis Skradinski buk, mais vous pouvez aussi y accéder en voiture, le droit d’entrée est compris dans votre billet du parc.

Logement: les appartements Tina à Gracac, une hôte adorable et un appartement immense! Nous avions dormi dans cette ville pour nous rendre le lendemain à la grotte de Cerovac, malheureusement celle-ci était fermée pour cause de route en travaux…

Lacs de PLITVICE 

Notre séjour croate ne pouvait être complet sans avoir vu les lacs de Plitvice. Il s’agit d’une étendue immense de collines et de lacs aux eaux turquoises. L’entrée coûte entre 55 et 180kn en fonction de la saison. Divisé en lacs supérieurs et lacs inférieurs, de nombreuses randonnées vous sont proposées, en fonction de vos envies et de vos capacités. Nous avions choisi la randonnée K, qui dure entre 5 et 6 heures et qui fait le grand tour des lacs. Si vous souhaitez moins marcher, des bateaux et des bus relient les différentes rives des lacs. La baignade n’est pas autorisée. Les couleurs au mois d’octobre sont vraiment magiques, entre les lacs turquoises et les arbres aux couleurs d’automne, beauté garantie!

Un commentaire sur “Croatie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :