Magnifique Thaïlande…

Vidéo par là 🙂

Après mes deux semaines à Singapour, c’est parti pour deux semaines en Thaïlande. Je rejoins une de mes meilleures amies qui elle est encore à Mayotte, et nous nous retrouvons à l’aéroport de Bangkok. Nous avons planifié notre itinéraire à 8000km de distance, et nous voilà parties pour parcourir les routes de Thaïlande pendant 14 jours. Un rapide passage par les îles du sud, histoire de profiter de la half moon party, puis direction le Nord, Chiang Mai, en passant par Chiang Rai, pour redescendre vers Bangkok en s’arrêtant à Sukhotaï.

 

Iles du Sud

Nous partons de Bangkok pour l’île de Ko Samui, les prix des billets varient beaucoup, nous avons payé environ 300 euros pour 2 billets internes (Bangkok–>Ko Samui et Ko Samui–>Chang Mai), pensez à réserver à l’avance si vous le pouvez. Arrivée au petit aéroport de Ko Samui après un vol d’une heure, de nombreuses navettes vous emmèneront vers votre destination. Nous sommes restées deux nuits à Ko Samui, nous avions réservé des petits bungalows près de Lamai Beach, pour une dizaine d’euros la nuit.

  • Ko Samui: 

Le premier jour nous partons à la découverte de temples et de cascades. Direction le temple de Wat Khun Aram où se trouve un moine momifié. Les moines momifiés sont des bouddhas qui ont été et sont toujours très respectés. Après la visite de ce temple, nous décidons de poursuivre notre route à pied, nous trouvons nous loin de là une pancarte nous indiquant des cascades. Nous suivons le seul panneau puis continuons notre route… Au bout d’une marche un peu sportive, à se faire dépasser et klaxonner par les voitures de visites organisées (nous étions les seules à pied), nous arrivons aux cascades! Bon, des petites cascades il faut le dire ^^. D’autres cascades étaient indiquées en montant encore dans les hauteurs, mais le courage nous a fait défaut et nous voulions voir d’autres temples sur le retour. Nous redescendons vers le Wat Samret, toujours à pied, ce qui fait un bon bout de route 🙂 Enfin nous décidons de terminer notre journée par une curiosité bien connue de l’île, Hin Ta Hin Yai, que l’on peut traduire par grand-père et grand-mère. Ce sont deux rochers en bord de mer dont les formes représentent un pénis et un vagin, oui oui. Mère nature fait parfois de jolies choses 😛 Pour les thaïlandais, les esprits d’un homme et d’une femme habitent ce lieu.

 

  • Ko Pha Ngan:

Après notre court passage à Ko Samui, nous voilà parties pour l’île de Koh Pha Ngan. Pour rejoindre cette île des ferry partent du nord de Ko Samui. Comptez environ 250-300 Baths pour la traversée jusque Koh Pha Ngan. Il y a des départs assez souvent. Sur Koh Pha Ngan nous avions réserver une auberge de jeunesse qui s’appelle le Shiralea Backpackers qui est vraiment top! Des petits bungalows à quelques mètres de la plage, des clubs de plongées autour si un baptème vous tente, l’équipe est vraiment hyper sympa, le bar/snack de l’auberge au top, bref je vous la recommande! Cette auberge est située près de Haad Yao. Pour vous y rendre il vous faudra prendre un tuktuk ou louer un scooter car il y a quand même une petite distance du port d’arrivée.

Le premier jour nous sommes parties sur la plage de Hat Mae, une plage reliée à un îlot par une languette de sable. Jolie plage mais qui commence à être un peu dénaturalisée par les construction de bungalows sur la plage (en cours lors de notre passage en janvier…). Un peu dommage… Si vous souhaitez siroter un cocktail avec une jolie vue à 360 degrés, rendez-vous au Three Sixty bar, de là-haut vous aurez une magnifique vue sur Hat Mae, et pourrez profiter d’un magnifique coucher de soleil.

Ensuite direction le Phaeng Noi Waterfalls, où vous pourrez admirez de jolies cascades, vous pouvez monter un peu pour avoir d’autres points de vues.

Enfin notre principale motivation pour cette petite escapade sur Koh Pha ngan était tout de même de faire la fête! En effet cette île est réputée pour ses Full moon party, ces soirées sur la plage à l’ambiance de folie! Pas de pleine lune pendant notre passage, mais pas de soucis, il y a la « Half moon party »! Ben oui, toute occasion est bonne pour faire la fête ^^. De plus, l’équipe de notre auberge nous dit que les Half moon sont souvent mieux que les full moon car moins de débordements. Nous avions réservé nos billets à l’auberge, avec une navette pour nous emmener avec d’autres jeunes du Shiralea. 22h30 nous voilà partis pour une folle soirée! Après 30minutes de tuktuk avec la musique à fond les ballons, nous discutons avec nos nouveaux acolytes anglais et canadiens, l’occasion de travailler notre bilinguisme :P. Une fois arrivés sur les lieux, petit imprévu… Nos tickets vendus par l’auberge ne sont pas valides! Ce sont les tickets de l’ancienne half moon… La sécurité ne veut rien entendre et ne veut pas nous laisser rentrer. De plus, pas moyen d’acheter de nouveaux billets sur place, aucun de nous n’a pris assez en cash. Après de nombreuses discussions, nous voilà repartis à l’auberge pour retourner chercher de l’argent, acheter de nouveaux tickets, et par la suite nous nous ferons rembourser par l’auberge des vieux tickets! Bref une expédition pour cette soirée! A minuit passé nous entrons enfin sur le site de la half moon. Une scène immense, des danseuses, des jongleurs de feu… Bref, une ambiance et un décor de ouf! Des gens du monde entier sont là, à discuter, à danser, et effectivement pas (ou vraiment très peu) de personnes ivres à ne plus tenir debout, contrairement aux reportages que l’on peut voir sur les Full Moon. Un super souvenir!

 

Chiang Mai

Après ces quelques jours passés sur les îles du Sud, nous continuons notre voyage direction le Nord du pays. Nous reprenons un vol interne de Ko Samui jusque Chiang Mai. Comptez deux heures de vol. Nous avons prévu de descendre de Chiang Mai jusque Bangkok en nous arrêtant dans différentes villes.

A Chiang Mai, nous séjournons dans une auberge près de la vieille ville, le Galato Coffee Hostel. Pour notre premier jour nous décidons de faire un tour des nombreux temples de cette ville. Je vous fais grâce de tous les noms de temples, il y en a tellement à chaque coin de rue que je ne me souviens plus de tout! D’autant qu’ils sont tous plus beaux les uns que les autres! Voici un petit aperçu des quelques temples.

 

Dans la vieille ville nous avons également visité le musée Lanna Folklife Museum, un véritable musée d’histoire qui raconte tous les aspects de la vie et de la culture Lanna dans son intégralité.

  • Doi Suthep

Le Wat Phrathat Doi Suthep est un temple de la province de Chiang Mai, sans doute un des plus beau que j’ai vu jusque ici! Il se trouve à 13km de la ville, négociez les prix des tuktuk qui vous y conduiront! Attention si vous avez décidé de louer un scooter car ça grimpe pour y arriver 🙂 Une fois arrivé, il vous faudra gravir les 306 marches pour atteindre la pagode. L’entrée coûte 30B. A l’intérieur vous serez émerveillé par la beauté du temple. De plus l’emplacement offre un magnifique panorama sur Chiang Mai.

 

 

  • Elefant family care

 

Pour la suite de notre séjour nous souhaitions voir les éléphants mais pas dans ces tours operator qui vous font faire des balades à dos d’éléphants enchaînés la plupart du temps… Nous avons donc trouvé l’éléphant Family care. Une famille des campagnes qui s’occupe des éléphants de façon respectable. Ici on ne monte pas sur les éléphants, on les observe dans leur milieu, on voit comment ils vivent. Pas de chaînes. Un bon moment passé en compagnie de ces animaux impressionnants!

  • Cooking course

 

Enfin nous voulions participer à un cours de cuisine thaïlandaise. Franchement même pour moi qui cuisine comme un pied, j’ai trouvé ça vraiment top! Le cuisinier nous emmène d’abord sur le marché pour y trouver les ingrédients nécessaires à la cuisine thaílandaise et nous présente différentes épices et légumes. Ensuite direction le petit champ où se trouve l’endroit où nous allons cuisiner. Nous avons choisi nos 4 plats à réaliser. On nous montre, puis nous réalisons! Ensuite, la meilleure partie, vous déguster tous vos plats ! 😀

 

Chiang Rai

Après trois jours passés à Chiang Mai, prochaine étape: Chiang Rai. Nous y allons avec un bus. Je vous conseille d’acheter votre billet la veille de votre départ si vous avez une heure de préférence. Nous nous sommes rendues directement à la gare des bus le jour même vers 9h et il n’y avait plus de départ avant 12h. Le prix varie entre 130 et 200 baths selon le bus. Comptez environ 4h de trajet. Une fois arrivées à Chiang Rai nous avons séjourné dans une auberge vraiment top, qui s’appelle Norn Nung Leng Café, vous pourrez trouver des lits en dortoirs à partir de 9-10 euros. Nous n’avions que deux jours à Chiang rai car ensuite nous voulions faire un trek de 48h dans la jungle, donc nous avons opté pour une visite organisée avec plusieurs lieux à voir. En une journée nous avons donc vu plusieurs endroits comme le white temple, la black house et le golden triangle.

  • White temple

20170128_090424

Avec le Doi Suthep celui-ci reste un des plus beaux temples que j’ai vu de ma courte vie 🙂

  • Black house

 

Ce monument moderne est composé d’un bâtiment principal et de 40 petites maisons annexes, toutes construites par le célèbre artiste-peintre Thawan Duchanee. Le musée présente une collection d’art tribal tels que des ossements d’os, des crânes et des mâchoires d’animaux sauvages.

  • Triangle d’or

 

Le triangle d’or est l’endroit où se rejoignent les frontières de la Thaïlande, de la Birmanie et du Laos.

  • Trek de 2 jours dans la jungle

 

Sukhotai

  • Visite de la vieille ville en vélo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :